La vérité est ailleurs

Le chaos du monde ne naît pas de l'âme des peuples, des races ou des religions, mais de l'insatiable appétit des puissants. Les humbles veillent!

Archives du tag ‘Glyphosate’

Grève pour le climat. Gilets jaunes. Nouvelle guerre froide. Pollutions multiples par pays, avec cartographies.. voiture électrique. Violences policières. Cosmétiques et santé. Pollution navires. Glyphosate.. Un site à voir!

Grève pour le climatGilets jaunesNouvelle guerre froidePollution voiture électriqueViolences policièresCosmétiques et santéPollution naviresGlyphosate

En bref
►17 févr.Acte 14 des Gilets Jaunes : au moins 105 000 manifestants dans de nombreuses villes de France
▲15 févr.760 km de voies cyclables ouvertes en 2018 en France. 15 780 km du Schéma national vélo sont actuellement réalisés (sur 23 330 km prévues) (Vélo & Territoires)
▼15 févr.La part du nucléaire dans le mix énergétique sera de 50% en 2035 et non plus en 2025 (PPE)
▲11 févr.L’interdiction totale des fermes à fourrure entre en vigueur en République tchèque
▼08 févr.Total annonce la découverte de gisements de pétrole et de gaz à 175 km des côtes de l’Afrique du Sud. Greenpeace dénonce un risque supplémentaire pour l’environnement et le climat (Greenpeace)
▲07 févr.En janvier, les immatriculations de véhicules électriques en France font un bond de + 93,45 % (Avere France)
►06 févr.Records absolus de chaleur au Chili. C’est la première fois que les 30°C sont dépassés à Porvenir, Puerto Natales, dans la région de Magallanes et Terre de Feu
▲06 févr.Montreuil, première ville de France à rendre obligatoire la certification HQE pour les constructions neuves de plus de 600 m² (Mairie de Montreuil)
▼06 févr.Sécurité alimentaire : les contrôles sont insuffisants et opaques (Cour des comptes)
▲04 févr.Le gouvernement français augmente les limites maximales de résidus de chlordécone, un dangereux pesticide, dans la viande (Ministère)
▲02 févr.L’Inde veut réduire sa pollution de l’air de 20 à 30% d’ici 2024 avec son nouveau plan « air propre » (Gouvernement indien)
►02 févr.Records de chaleur battus en Australie et Nouvelle-Zelande
▲02 févr.Les USA se retirent du traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire, ce qui pousse la Russie à faire de même, menaçant l’Europe
▲01 févr.Londres se dote du réseau de surveillance de la qualité de l’air le plus avancé au monde (Maire de Londres)
▼01 févr.800 kilos de viande avariée polonaise retrouvés dans 9 entreprises françaises, 150 kg vendus à des particuliers (Ministère)
Cartes de la pollution de l’air en Europe

Dossier mis à jour le 18/02/201912 978 lectures

La distribution géographique des polluants atmosphériques est modélisée par Copernicus, le programme d’observation de la Terre de l’Union Européenne.

Ni l’Union Européenne, ni le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (ECMWF), ni notre-planete.info ne peuvent être tenus responsables de tout utilisation qui serait faite des informations suivantes.

Carte de pollution à l’ozone troposphérique (O3) pour le Lundi 18 février 2019 19h

Leaflet | Copernicus | notre-planete.info | Map tiles by Stamen DesignCC BY 3.0 — Map data © OpenStreetMap
Echelle des concentrations moyennes journalières en O3 (µg/m3)
< 20 < 40 < 60 < 80 < 100 < 120 (valeur cible) < 140 < 160 < 180i < 200 < 220 < 240!

Carte de pollution aux particules fines (PM2.5) pour le Lundi 18 février 2019 19h

Leaflet | Copernicus | notre-planete.info | Map tiles by Stamen DesignCC BY 3.0 — Map data © OpenStreetMap
Echelle des concentrations moyennes journalières en PM2.5 (µg/m3)
< 2 < 5 < 10 < 20 (objectif) < 30 < 40 < 50 < 75 < 100 < 150 < 200 > 200

Carte de pollution au dioxyde d’azote (NO2) pour le Lundi 18 février 2019 19h

Précurseur de l’ozone et produit intermédiaire des réactions photochimiques à l’origine de la production d’ozone, le NO2 est principalement issu du trafic routier.

Leaflet | Copernicus | notre-planete.info | Map tiles by Stamen DesignCC BY 3.0 — Map data © OpenStreetMap
Echelle des concentrations moyennes journalières en NO2 (µg/m3)
< 2 < 5 < 10 < 20 < 30 < 40 < 50 < 75 < 100 < 150 < 200 (valeur limite) > 200

Carte de pollution à l’ammoniac (NH3) pour le Lundi 18 février 2019 19h

Emis quasi exclusivement par l’agriculture et l’élevage à cause de l’épandage de fertilisants agricoles azotés (fumier, lisier), ce polluant méconnu contribue significativement à la formation de particules qui peuvent perdurer dans l’atmosphère pendant plusieurs jours et ainsi être transportées sur de longues distances (plusieurs centaines de kilomètres). Les émissions d’ammoniac contribuent à la formation des pics de pollution.

Leaflet | Copernicus | notre-planete.info | Map tiles by Stamen DesignCC BY 3.0 — Map data © OpenStreetMap
Echelle des concentrations moyennes journalières en ammoniac (µg/m3)
< 0,001 < 0,005 < 0,01 < 0,05 < 0,1 < 0,5 < 1 < 1,5 < 2 < 5 < 10 > 10

Publicités

Glyphosate : l’Assemblée rejette à nouveau l’interdiction dans la loi!

Glyphosate : l’Assemblée rejette à nouveau l’interdiction dans la loi

Glyphosate : l'Assemblée rejette à nouveau l'interdiction dans la loi
Les députés assistent à un débat à l’Assemblée nationale à Paris le 31 juillet 2018. ((GERARD JULIEN / AFP))

Au terme d’un long débat enflammé, les députés ont rejeté les amendements visant à graver dans le texte l’engagement présidentiel d’interdire le glyphosate.

Par L’Obs

Nouveau débat enflammé à l’Assemblée sur le glyphosate, mais résultat inchangé : l’interdiction de l’herbicide controversé d’ici trois ans ne sera pas inscrite dans la loi, ont décidé les députés dans la nuit de vendredi à samedi 15 septembre.

Au terme d’un long débat en nouvelle lecture du projet de loi agriculture et alimentation, les députés ont rejeté au petit matin l’ensemble des amendements visant à graver dans le texte l’engagement présidentiel d’Emmanuel Macron d’interdire la substance, « au plus tard dans trois ans ».

Le scrutin le plus serré a porté sur un amendement du « marcheur » François-Michel Lambert, rejeté par 42 voix contre 35, les autres amendements, défendus notamment par l’ex-ministre de l’Ecologie Delphine Batho ou les Insoumis étant rejetés plus largement.

Tous ces amendements avaient le soutien de l’ensemble de la gauche, plaidant pour un « signal fort » sur ce sujet.

« La position de la France est désormais connue »

En mai, lors de la première lecture du texte, des députés, y compris certains « marcheurs », avaient déjà plaidé en vain pour sanctuariser dans la loi l’engagement présidentiel. Ils avaient eu le soutien de Nicolas Hulot, alors ministre de l’Ecologie.

Comme au printemps, le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert s’est opposé aux amendements mettant en avant la « méthode » du gouvernement : « task force », mobilisation de la recherche pour développer des solutions agronomiques, mission parlementaire…

« La position de la France est désormais connue », et « nous souhaitons être au rendez-vous dans les trois ans » pour « répondre à l’objectif présidentiel, mais surtout à la demande de la population », a-t-il affirmé.

Il a obtenu l’appui du rapporteur Jean-Baptiste Moreau (LREM) pour qui inscrire l’engagement dans la loi sur cette substance jugée « cancérigène probable » par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) « ne sert à rien ».

Jean-Baptiste Moreau s’est aussi appuyé sur les déclarations de Matthieu Orphelin (LREM), un des fers de lance du combat contre le glyphosate en mai, qui avait expliqué jeudi dans l’hémicycle avoir pris note de toutes les « avancées obtenues depuis » et ne pas vouloir « refaire le match ».

« Pourquoi refuser d’inscrire dans la loi ? »

D’autres élus LREM ont mis en avant « la responsabilisation des acteurs » et leur refus de voir l’opposition essayer de « préempter » l’engagement présidentiel.

« Dès lors que vous êtes confiant dans la méthode qui est la vôtre, pourquoi refuser d’inscrire dans la loi ? », a questionné de son côté Guillaume Garot (PS).

« Si la France ressemblait à tous les engagements successifs pris par les présidents, ça serait le paradis », a ironisé de son côté François Ruffin (LFI), son collègue Alexis Corbière promettant à la majorité un « effet dévastateur ».

Les députés, ont adopté dans la foulée vers 5 heures du matin l’ensemble du projet de loi. Le texte reviendra en nouvelle lecture au Sénat le 25 septembre, marquant le début de la session extraordinaire à la chambre haute.

(Avec AFP)