Les nanoparticules seraient encore plus nocives que ce que l’on pensait Déjà suspectées d’effets délétères sur l’être humain, les nanoparticules pourraient s’avérer bien plus dangereuses. Associées à d’autres substances toxiques, elles formeraient en effet un puissant cocktail, particulièrement toxique pour les cellules.

Les nanoparticules seraient encore plus nocives que ce que l’on pensait Déjà suspectées d’effets délétères sur l’être humain, les nanoparticules pourraient s’avérer bien plus dangereuses.

Poissons : trop de mercure ? Aujourd’hui, plusieurs populations « seraient potentiellement soumises à des concentrations qui dépassent le seuil de sécurité pour le développement du fœtus », selon une étude publiée par des chercheurs du Département de sciences biologiques de l’Université de Montréal.

Poissons : trop de mercure ? Publié par Le Nouveau Paradigme sur 9 Octobre 2018, 08:56am Catégories : #Santé « La quantité de mercure à laquelle on est