Sept ans après : Fukushima, affaire classée ? Par Franck Guarnieri (The Conversation) le samedi 10 mars 2018! L’étiquette « Made in Japan » souligne la faillite d’un système sociotechnique qui se serait tenu bien trop loin des bonnes pratiques de la filière et des normes internationales, celles de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA)., que de mensonges intolérables ! L’avenir démontrera les vérités cachées. ..

http://www.sudouest.fr/2018/03/10/sept-ans-apres-fukushima-affaire-classee-4268862-10275.amp.html   Retour sur la catastrophe nucléaire qui a touché le Japon en 2011 à travers le témoignage du directeur … Plus