La vérité est ailleurs

Le chaos du monde ne naît pas de l'âme des peuples, des races ou des religions, mais de l'insatiable appétit des puissants. Les humbles veillent!

Consommation

Euroconso : François Asselineau! Bonnes réponses à toutes les questions, nutrition de qualité contrôlée, respect environnemental, stop à l’obsolescence programmée et à l’hyper consommation mondialiste, oui à la production locale et nationale raisonnée sans produits chimiques!…

Publicités

C’est la deuxième condamnation au États-Unis de Monsanto qui appartient désormais au groupe Bayer, troisième condamnation très lourde puisqu’il s’agit ici de 2 milliards de dollars et pourtant vous avez encore des politiciens corrompus en France par ce lobbying criminel qui vous affirment que le glyphosate est aussi cancérigène que la viande rouge minimisant sa…

via Monsanto condamné à verser 2 milliards de dollars à un couple d’Américains atteints d’un cancer ! — Le Libre Penseur

« En France, le prix de l’immobilier va bientôt dépasser les 10.000 euros du mètre carré à Paris, soit une hausse de plus de 50 % en dix ans, une multiplication des prix de 2,38, entre 1995 et 2015, dans l’ensemble des pays de l’OCDE, tandis que le coefficient d’inflation était de seulement 1,8. Selon le […]

via Cavalerie financière – L’obsolescence programmée du bien immobilier ou la mort lente du propriétaire — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie

Au Royaume-Uni, les crevettes d’eau douce sont contaminées par de la cocaïne et de la kétamine!

Au Royaume-Uni, les crevettes d’eau douce sont contaminées par de la cocaïne et de la kétamine

Chacune des crevettes testées était touchée…

Dans une étude visant à déterminer le niveau d’exposition de la faune sauvage à divers micropolluants, des scientifiques britanniques ont trouvé de la cocaïne et de la kétamine dans des crevettes d’eau douce du Suffolk.

DE LA COCAÏNE DANS L’ENSEMBLE DES SPÉCIMENS ANALYSÉS

En collaboration avec l’Université du Suffolk, une équipe de chercheurs du King’s College de Londres a analysé des échantillons de crevettes d’eau douce prélevés sur 15 sites couvrant 5 rivières du Suffolk, comté rural de l’Est de l’Angleterre, et les résultats de leurs tests se sont avérés pour le moins surprenants. Destinés à évaluer le niveau d’exposition de la faune sauvage à différents types de polluants, ceux-ci ont en effet montré la présence de cocaïne dans l’ensemble des spécimens analysés.

D’autres substances, comme la kétamine, les pesticides et les composés pharmaceutiques étaient également très répandues selon Nic Bury, de l’Université du Suffolk, qui a par ailleurs déclaré que « les enjeux environnementaux avaient attiré l’attention du public en raison des défis liés au changement climatique et à la pollution microplastique, mais que l’impact de la pollution chimique, invisible, sur la faune sauvage était encore largement sous-estimé au Royaume-Uni ».