Catégorie : Avenir mondial

Le discernement éclairé d’une Polynésienne face à l’hystérie du Covid-19. Cette jeune maman qui témoigne a dû faire face à des situations inimaginables, suite aux 11 vaccins infligés à sa fille de 1 an, devenue handicapée à vie! Malgré tout cela elle continue à faire éclater les vérités et scandales, à participer pour tenter d’éveiller les consciences de ses concitoyens, à inciter à la plus grande solidarité envers chacun. Un témoignage tellement sincère et poignant à partager tous ensemble. Ses recherches dévoilées, son courage et sa détermination doivent devenir nôtres! Unissons nous et partageons, il s’agit du présent et de l’avenir de nous tous! Vaccins COVID attention DANGER! Personnellement elle m’a littéralement bouleversée… La Polynésie française, un paradis du passé qui se meurt?

Le discernement éclairé d’une Polynésienne face à l’hystérie du Covid-19. Pour information les sommes d’argent indiquées dans son témoignage sont en franc CFP, pas en euros… malheureusement pour elle… ( 58000 CFP = 486,04 € environ)… une misère! Faits d’actu Opinions /28 mars 2021 /Réseau International /5 Commentaires […]

Adhésion de l’Ukraine à l’Otan: «Les Français sont-ils prêts à mourir pour Donetsk?»! Nikola Mirkovic s’inquiète du poids que prennent les États-Unis dans ce dossier. La presse française, elle, dépeint la situation comme «un premier bras de fer imposé à l’Administration Biden» par le Kremlin. Tout en se gardant bien de relayer les appels de Moscou aux Occidentaux pour désamorcer les tensions. Berlin peut-elle «calmer les ardeurs» de l’État profond américain?

Adhésion de l’Ukraine à l’Otan: «Les Français sont-ils prêts à mourir pour Donetsk?» © AFP 2021 SERGEI SUPINSKYINTERNATIONAL16:45 07.04.2021(mis à jour 22:08 07.04.2021)URL courtePar Maxime Perrotin10735302 Le Donbass connaît un regain de tensions. Se posant en victime, Kiev exhorte l’Otan à l’accueillir en son sein. Derrière cette série de […]

Les forces armées françaises se préparent à une guerre de « haute intensité »! L’idée d’une grande guerre est désormais si répandu dans la pensée militaire française que le scénario a son propre acronyme : HEM, ou hypothèse d’engagement majeur. Les adversaires présumés ne sont pas nommés, mais les analystes évoquent non seulement la Russie, mais aussi la Turquie ou un pays d’Afrique du Nord.L’idée d’une grande guerre est désormais si répandu dans la pensée militaire française que le scénario a son propre acronyme : HEM, ou hypothèse d’engagement majeur. Les adversaires présumés ne sont pas nommés, mais les analystes évoquent non seulement la Russie, mais aussi la Turquie ou un pays d’Afrique du Nord.

Les forces armées françaises se préparent à une guerre de « haute intensité » Faits d’actu /2 avril 2021 /Réseau International /62 Commentaires Selon The Economist la France se préparerait à une guerre « de haute intensité » : l’État-major aurait créé 10 groupes de travail pour examiner la préparation […]