Politique

Le ministre de la Santé estime que la question de la réintégration des soignants non-vaccinés contre le Covid relève de la « sécurité sanitaire » ainsi que de « l’éthique ».  Et par ailleurs, « il y a un problème d’éthique », a-t-il ajouté, notamment par rapport aux soignants qui ont joué le jeu au plus fort de la crise Covid et qui ont « tenu la ligne ». A l’époque on les applaudissait, ils n’avaient aucune protection, avant de les virer par la suite comme des mal propres ! SOUTENONS les aujourd’hui, ils ont besoin de nous comme nous avons besoin d’eux !👍SIGNONS ET PARTAGEONS, LA FORCE DU NOMBRE C’EST NOUS!! SOLIDARITÉ 🤞👏!

La question du jour :

Faut-il réintégrer les soignants non-vaccinés ?

Vous avez voté
Oui

22 220 votants

Oui

82%

Non

15%

Ne se prononce pas

1%

948partages

« Le problème des soignants non vaccinés est à deux niveaux », a expliqué le ministre, qui était interrogé sur cette option face à la pénurie de soignants dans les hôpitaux. « Il est d’abord à un niveau de sécurité sanitaire : accepte-t-on que des gens qui ne sont pas suffisamment protégés soient à proximité des gens les plus fragiles ? », s’est-il interrogé, rappelant qu’on meurt encore du Covid en France tous les jours ».

Et par ailleurs, « il y a un problème d’éthique », a-t-il ajouté, notamment par rapport aux soignants qui ont joué le jeu au plus fort de la crise Covid et qui ont « tenu la ligne ».

Quant au nombre de soignants dont il s’agit, cela concerne « très peu de médecins » et « 1.050 infirmiers, c’est le chiffre qui m’a été donné par le président de l’Ordre des infirmiers, sur 300.000 » environ, a rappelé le ministre, estimant que leur réintégration ou non aurait peu d’incidence sur la problématique de la pénurie de soignants.

A lire aussi

Soignants non vaccinés : le gouvernement attend deux avis avant de se prononcer

Crise de l’hôpital : « il est urgent de remettre l’éthique au coeur

https://actu.orange.fr/question-du-jour-2022-11-21-CNT000001V0ZMM.html

Catégories :Politique