Politique

Imam Hassan Iquioussen, les aléas d’un coup de com

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

D’abord, il faut savoir que la justice administrative n’empêche pas les expulsions d’imams étrangers prêcheurs de haine. Chaque année, depuis longtemps, une dizaine sont expulsés du territoire français pour motif de menace grave à l’ordre public après validation du juge. L’opinion et les médias, l’essentiel de la classe politique, sont en ébullition en raison de la décision du tribunal administratif de Paris de s’opposer à l’expulsion de l’imam HI – en attendant que le Conseil d’Etat confirme ou invalide cette décision (qui n’est pas définitive). Cette réaction est bien compréhensible et partagée. Nous voudrions tous que des individus qui propagent un discours de haine soient renvoyés illico de France. Cependant, nous assistons à un concert d’hypocrisie ou de larmes de crocodile. Cette décision n’est en vérité pas étonnante sur le strict plan juridique, celui de la jurisprudence administrative. Le juge administratif – c’est son rôle, sa mission – met toujours…

Voir l’article original 219 mots de plus

Catégories :Politique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.