Politique

VACCINS COVID: LA DÉSILLUSION AU GRAND JOUR

En mai 2022, un Bill Gates abattu reconnaît, sur la scène du Forum économique mondial, que « ces vaccins ne sont pas bons pour bloquer l’infection »[11]. Il en tire même la conclusion que les passeports vaccinaux n’ont aucun sens, dès lors qu’on peut être vacciné et infecté[12] !

JEMINFORMETV.COM

D’après les derniers chiffres officiels, au 5 juin 2022[1]:

  • Les vaccinés (deux doses) avaient 50 %de plusde risques d’être positifs au Covid, par rapport aux non-vaccinés;
  • Les vaccinés (trois doses) avaient 120 %de plusde risques d’être infectés par le Covid, par rapport aux non-vaccinés.

C’est écrit noir sur blanc sur le sitecovidtracker, qui s’appuie sur les chiffres officiels de la DREES (direction des statistiques):

On nous avait pourtant promis une baguette magique!

Souvenez-vous ce qu’on nous a « vendu », au départ. En janvier 2021, au début de la vaccination de masse, le vaccin était considéré commela seule solutionpour nous sortir de l’épidémie!

Faites vos deux petites doses, et ce sera le retour à la vie normale[2]! Il n’y avait même pas besoin que tout le monde se vaccine, vous disait-on. Avec 60 % de la population vaccinée, on devrait atteindre l’immunité…

Voir l’article original 1 589 mots de plus

Catégories :Politique