Politique

La véritable importance du faux-drapeau de Bucha : un changement dans la narrative. Pour comprendre les enjeux, les manœuvres et les mensonges permanents de l’OTAN et de ceux, les 1%, qui dirigent et représentent néanmoins beaucoup de monde, voici un éclairage complet sur la situation actuelle et future qui nous concerne tous, où que nous vivions !

Aller au contenu principal

Le Saker Francophone

Le chaos du monde ne naît pas de l’âme des peuples, des races ou des religions, mais de l’insatiable appétit des puissants. Les humbles veillent.

Recherche

Menu principal

Navigation des articles

← PrécédentSuivant →

La véritable importance du faux-drapeau de Bucha : un changement dans la narrative

Publié le  par Wayan


Par The Saker – Le 6 avril 2022 – Source The Saker’s Blog

Donc, comme prédit par à peu près tout le monde, le faux-drapeau annoncé depuis longtemps a eu lieu.  Oui, il a été très mal exécuté, bâclé en fait, mais d’une certaine manière, cela le rend encore plus efficace ?  Pourquoi ?  Parce qu’il conditionne le public de la zone A à accepter sans critique n’importe quel conte de fées, même s’il est stupide, illogique et va à l’encontre du bon sens et de la logique de base. D’une certaine manière, Bucha est vraiment le MH-17, mais ré-assaisonné. Oui, ils semblent différents, mais en réalité ils sont construits exactement selon le même modèle. Cela donne quelque chose comme ça :

  • La Russie gagnait ou gagne tandis que la chair à canon de l’Empire de la haine et du mensonge était ou est clairement vaincue.
  • Les dirigeants de l’Empire de la haine et du mensonge veulent faire payer à la Russie le prix le plus élevé possible pour avoir osé les défier, et une atrocité a donc été rapidement organisée et propagée urbi et orbi. Et cela a fonctionné. Comme à chaque fois.
  • Afin d’empêcher toute enquête réelle, l’Empire de la haine et du mensonge proclame IMMÉDIATEMENT que « ces méchants nègres des neiges » ont fait le coup, puis déclare que c’est une « connaissance commune évidente et indiscutable » et que quiconque pose des questions est, par conséquent, un « agent de Poutine ». Je suppose que l’engouement de l’Occident pour la « diversité », aussi obscène et grotesque soit-elle, ne s’applique pas aux idées, aux opinions ou aux points de vue…

Ces actes simples ont prouvé qu’ils étaient extrêmement efficaces pour transformer la majeure partie de la zone A en une foule de lyncheurs russophobes.

Regardez cette liste de titres d’articles que je viens de voir il y a quelques minutes sur RT : (pas besoin de les lire, je les énumère juste pour « mettre l’ambiance », pour ainsi dire)

Il ne s’agit là que des bêtises habituelles, mais il y a maintenant encore plus de choses vraiment folles, regardez cela :

Je pourrais continuer la liste, mais vous l’avez compris, les dirigeants de l’Empire de la haine et du mensonge ont complètement ouvert la valve de la « haine et du mensonge » et il semble qu’ils soient sérieusement en train de « perdre la boule ».

Vous vous souvenez que dans les affaires Skripal et MH-17, les pays de l’UE s’étaient joints aux sanctions par « solidarité » ?

Personnellement, j’appellerais cela de la lâcheté et de la soumission, mais la « solidarité » fonctionne aussi. Eh bien, les Eurolemmings se sont solidarisés dans leur propre tombe et maintenant il n’y a pas moyen de défaire ce qu’ils se sont fait à eux-mêmes.

Du point de vue russe, c’est plutôt simple : La Russie a essayé d’encourager les pays de l’UE à utiliser leur propre jugement et à agir dans leur propre intérêt. Il est désormais évident qu’à lécher le cul de l’oncle Shmuel, les Eurolemmings sont tout à fait satisfaits de leur sort. La Russie doit jeter l’UE dans ses « toilettes mentales » et ne traiter qu’avec des pays souverains qui ont conservé suffisamment d’autonomie pour défendre leurs propres intérêts. Dans l’UE, cela signifie la Hongrie et, à un degré bien moindre, la Serbie (pas le peuple, bien sûr, mais le gouvernement qui reste soumis aux Eurolemmings).

Le massacre de Bucha va vite se retrouver dans le trou de mémoire collectif de la Zone A, comme tous les autres faux-drapeaux de l’Empire de la haine et du mensonge. Une fois qu’une opération de diabolisation a servi son but, elle peut être oubliée.

Quels sont donc les objectifs du faux-drapeau de Bucha ?

  • Transformer le récit des « victoires » ukronazies (inexistantes) en « il faut arrêter les atrocités russes ».
  • Cacher la DÉLUGE de preuves (témoins et médecine légale) montrant que ce sont les Ukronazis qui ont commis des atrocités de masse à Marioupol. Rappelez-vous, les victimes ukrainiennes sont sacrées, les victimes russes ne sont tout simplement pas pertinentes. En fait, un Russe NE PEUT PAS être une victime, sauf s’il est anti-Poutine, là c’est bon.
  • Conditionner (j’entends cela au sens psychologique) les serfs téléspectateurs de l’Empire du mensonge et de la haine à haïr tout ce qui est russe d’une manière fulgurante, explosive et haineuse. Déclarer que Poutine est maintenant le « Nouvel Hitler » (bien que Poutine soit Hitler depuis 2000, c’est juste que maintenant il est encore PLUS Hitler qu’avant) et la Russie une sorte de Mordor brisé, pauvre et vraiment horrible.
  • Utiliser ce prétexte pour essayer d’éjecter la Russie et les Russes d’autant d’endroits et d’organisations que possible sur la planète. Cela signifie toute la zone A, bien sûr, mais aussi beaucoup d’endroits et d’organisations de la zone B où les dirigeants compradors donnent le ton et se fichent éperdument de leur propre peuple et pays.
  • Essayer d’effrayer Poutine en lui faisant subir le même sort que Kadhafi, Milosevic et Hussein qui ont tous été diabolisés puis assassinés.

Si vous y réfléchissez, je pense qu’il est juste de dire que ce sont tous des signes clairs que l’Empire de la haine et du mensonge a maintenant déclaré une guerre totale à la Russie, sans attaquer ouvertement les forces russes ou la Russie, bien sûr. En fait, la Russie et l’Empire de la haine et du mensonge sont en guerre depuis au moins 2013, et la Russie a dû faire de nombreuses concessions à l’Empire simplement parce que de 2013 à 2021, la Russie n’avait pas :

  1. Une armée qui puisse affronter l’OTAN et gagner. Maintenant, elle l’a.
  2. Le type de systèmes de dissuasion stratégique avancés (nucléaires et conventionnels) dont elle dispose actuellement.
  3. Un axe sud stabilisé (Moyen-Orient, Caucase, Asie centrale) d’où aucune menace ne peut venir de manière réaliste.
  4. Un dossier juridique pour justifier la décision d’intervenir ouvertement en Ukraine.
  5. Une société qui ne s’effondrerait pas sous l’énorme pression des PSYOPS américaines.
  6. Une société dans laquelle les 5ème et 6ème colonnes et les intégrationnistes atlantiques ont été à peu près totalement discrédités.
  7. Une économie qui pourrait survivre au type de guerre économique totale déclenchée de nos jours.
  8. Un système d’alliances sur lequel la Russie pourrait compter (rappelez-vous la « multipolarité » de Lukashenko et Nazarbayev au milieu des années 2020).
  9. Des stocks d’armes de pointe suffisamment importants pour une longue campagne
  10. Le soutien réel et total de la Chine

Il est intéressant de noter que, tandis que les idiots de l’Ouest considéraient chaque compromis et chaque recul de la Russie comme un signe de faiblesse de sa part (y compris les soi-disant défenseurs de la Russie, qui se sont comportés comme des 6e colonnes typiques), aucun de ces stratèges en fauteuil n’avait l’intelligence de voir qu’avec chaque concession, la Russie semblait de plus en plus faible, alors qu’en réalité, elle devenait de plus en plus forte, juste sous le nez de l’Empire de la haine et du mensonge.

Maintenant que tout ce qui a été précédemment caché ou mal compris devient clair pour tous, et dans ce contexte, Bucha est la déclaration de guerre TOTALE de l’Empire du Mensonge contre la Russie.

Les dirigeants de l’Empire de la haine et du mensonge savent ce qu’il en est réellement, non seulement à Marioupol et dans le Donbass, mais aussi à propos de toute cette guerre dont l’ampleur et le but ont pris l’Occident totalement par surprise (et moi aussi !), et maintenant ils se démènent pour conserver un semblant de contrôle. Et laissez-moi vous dire qu’ils ne l’ont pas.

L’Occident collectif a maintenant pleinement adopté une stratégie inventée par les Israéliens : si vous ne pouvez pas gagner une guerre réelle, gagnez une guerre imaginaire. Et tout comme le bombardement par les FDI d’un poste frontière entre la Syrie et l’Irak n’a aucun sens sur le plan militaire et ne fait aucune différence, il est excellent pour le moral des Israéliens qui, tout comme les Occidentaux, ont un fort sentiment de supériorité raciale sur leurs voisins arabes et ont donc *besoin* de « victoires » pour stimuler leur propre ego et dissimuler le fait que les voisins d’Israël ont perdu toute la crainte qu’ils pouvaient avoir par le passé. Ce qui doit rester le plus grand secret de tous, c’est qu’en réalité c’est Israël qui craint ses voisins (et c’est normal !). D’où toutes les hystéries israéliennes sur le BDS, ou le terme « Apartheid », et toutes les conneries sur l’antisémitisme : elles sont toutes destinées à cacher la vérité, et en premier lieu aux Israéliens eux-mêmes qui souffrent tous de ce que Gilad Atzmon appelle très justement « troubles dus à un stress pré-traumatique ».

Cependant, bombarder un poste frontière russe n’est pas une option pour l’Empire de la haine et du mensonge, ce serait beaucoup trop dangereux. Donc, à la place, l’Empire marque des « victoires » politiques, des choses comme l’envoi de vieilles armes à Lvov, menace de poursuivre Poutine devant la CPI, ou fait du bruit au sujet d’armes hypersoniques super-magique que les États-Unis sont sur le point de développer et de déployer.

Tôt ou tard, les psychopathes délirants et ignorants qui dirigent l’Empire de la haine et du mensonge finiront par réaliser que, loin de briser la Russie, ils ont commis un suicide collectif économique, politique, social, moral, spirituel et, bien sûr, militaire, et il ne leur restera *rien* d’autre à faire que de tenter une provocation militaire désespérée. J’espère me tromper, mais je ne vois pas comment l’Occident uni pourrait sortir de l’impasse dans laquelle il s’est mis.

Les États-Unis et l’UE ne sont pas dirigés par des individus, mais par une classe (au sens marxiste du terme) que l’on peut conceptuellement appeler les « 1% ». Un pour cent semble petit, mais aux États-Unis, 1% représente plus de 3 MILLIONS de personnes, et dans l’UE, cela représente presque 4,5 MILLIONS de personnes. Ajoutez à cela des colonies comme le Japon, l’Australie, Taïwan et d’autres, et nous pouvons voir qu’il est raisonnable de supposer qu’il y a environ 10 millions de personnes très riches et très puissantes qui veulent voir la Russie morte et disparue pour toujours.

Ces personnes ne seront JAMAIS chassées du pouvoir par les urnes. Oh, bien sûr, ici et là, pendant un certain temps, certains perdront une élection et un outsider sera peut-être élu, mais c’est à cela que servent les sanctions économiques : punir les nations qui votent pour le « mauvais » candidat (comme la Hongrie vient de le subir).

Considérez ceci : les dirigeants de l’Occident ont toujours préféré la guerre réelle à tout risque de guerre sociale (manifestations, émeutes, pénuries, etc.).  Ainsi, le « attendez, nous venons de démolir nos économies, envoyons plus d’armes en Ukraine » est le seul type de « logique » dont ces gens sont capables.  Et juste pour s’assurer que les serfs qui regardent la télévision comprennent « correctement », ils vont soit faire un faux-drapeau à l’ONU (Powell), dans leur propre pays (9/11), ou à l’extérieur (Srebrenica, Gouta, etc.).

En d’autres termes, tout se déroule selon le scénario. Non pas parce que c’est « le plan » mais simplement parce que c’est ce que fait l’Empire de la haine et du mensonge. C’est la SEULE chose que l’Empire sait très bien faire : haïr et mentir.

Ce n’est pas seulement Banderastan qui doit être dénazifié, c’est l’Empire de la haine et du mensonge tout entier. Et je n’ai pas la moindre idée de la façon de dénazifier 10 MILLIONS de nazis sur notre planète sans une guerre majeure.

Le faux-drapeau de Bucha n’est pas seulement une déclaration de guerre totale contre la Russie, c’est aussi un appel au ralliement de ces 10 millions de personnes qui dirigent la zone A et une bonne partie de la zone B. Le fait qu’il ait été bâclé ne fait aucune différence. Si vous avez un cerveau, vous savez qui l’a fait et pourquoi, et si vous n’en avez pas, vous savez que c’était la Russie, sur ordre personnel de Poutine, pas moins.

Et c’est exactement ce que j’ai prédit lorsque j’ai écrit (à de nombreuses reprises) que dès que le récit « les Ukies bottent le cul des Russes » deviendra insoutenable, ce qui est maintenant le cas, il sera changé en « atrocités russes ».

Ensuite, je m’attends à ce que les convois d’armes de l’OTAN soient camouflés en civils et que, lorsque les Russes commenceront à les frapper, il y aura encore PLUS de cris d’« atrocités ». Pour être clair, je ne crois PAS que l’OTAN envoie des armes en Ukraine pour faire une différence militaire, et je crois que les dirigeants de l’OTAN le savent.

Je crains que les 3B+PU n’essaient d’inciter les Russes à attaquer ces convois : si les Russes ne le font pas, les généraux occidentaux en fauteuil roulant reprendront leurs cris d’orfraie sur « la Russie laisse l’OTAN armer l’Ukraine, Poutine est sur le point de se vendre !!! » et si la Russie attaque ces convois d’armes, ils deviendront instantanément des « trains de réfugiés » et des « zones de sécurité humanitaire » ou toute autre connerie que les PSYOPS anglophones inventeront.

Maudit si vous le faites et maudit si vous ne le faites pas. Ce qui peut sembler être un dilemme insoluble, mais ce n’est tout simplement pas vrai. Si vous devez être détesté dans un cas comme dans l’autre, alors, par tous les moyens, faites-le. Et cela semble être la conclusion à laquelle sont parvenus non seulement le Kremlin (et ses souverainistes eurasiens), mais aussi le grand public, dont le taux d’approbation de Poutine et de l’Opération militaire spéciale (OMS) a augmenté. Mieux encore, certains signes indiquent que la société russe se prépare à une « longue guerre », qui durera certainement des mois, voire toute l’année prochaine.

Nous en sommes à 41 jours de cette horreur et la fin est loin d’être en vue. N’oubliez pas que le véritable objectif de la Russie et de la Chine n’est pas « seulement » de désarmer et de dénazifier l’Ukraine occupée par les nazis, mais de changer complètement l’architecture de sécurité collective européenne qui, à son tour, est la pierre angulaire de l’empire du mensonge dans le monde. Cela prendra très probablement plusieurs années, à moins que la crise économique à venir ne soit encore bien pire que ce que je prévois (dans mon ignorance totale des sujets économiques).

Conclusion

L’Empire du Mensonge comprend déjà qu’il a perdu le Banderastan, il a donc exécuté le massacre de Bucha pour changer le récit et déclencher une guerre TOTALE dans le but d’« annuler la Russie ». Les nazis de la Seconde Guerre mondiale utilisaient le terme « solution finale » et c’est ce que signale le faux-drapeau de Bucha : la décision de l’oncle Shmuel de parvenir à une « solution finale » au « problème russe ».

C’est la façon dont l’Occident signale qu’il entre lui aussi dans sa propre 2e phase de la guerre.

Signal reçu, fort et clair.

Andrei

Traduit par Wayan, relu par Hervé, pour le Saker Francophone

 6 162

VKEmailFacebookTwitter    Envoyer l’article en PDF     Ce contenu a été publié dans Comprendre la guerre hybridehybrideLiberation de l’UkraineNouvelle Guerre froideRussophobieSaker par Wayan. Mettez-le en favori avec son permalien.

4 RÉFLEXIONS SUR « LA VÉRITABLE IMPORTANCE DU FAUX-DRAPEAU DE BUCHA : UN CHANGEMENT DANS LA NARRATIVE »

  1. Ping : Décryptage du massacre sous faux-drapeau de Boutcha – Exoconscience.com
  2. Ping : Le chaos du monde ne naît pas de l’âme des peuples, des races ou des religions, mais de l’insatiable appétit des puissants. Les humbles veillent. – La Voix De La Libye
  3. Ping : En suivant la feuille de route /11 – Les Grosses Orchades, les Amples Thalamèges, le blog
  4. Ping : Macron devenu fou veut remettre le passe sanitaire. Il insulte grossièrement le PM polonais. Maître de Castelnau : « Le déclenchement de la guerre en Ukraine fut pour Emmanuel Macron une divine surprise…L’effet drapeau n’a fonctionné que que

Les commentaires sont fermés.

Fièrement propulsé par WordPress

Catégories :Politique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.