Politique

La variante SARS-CoV-2 Delta est sur le point d’acquérir une résistance complète aux vaccins Arn actuels et de nouvelles doses pourraient aggraver l’infection

Le scénario catastrophe peut il avoir lieu? des chercheurs japonais de l’Université d’Osaka ont poussé plus loin les mutations du variant delta sur la protéine spike, leur variant delta 4+ ne reconnait pas les anticorps neutralisants mais il est plus dangereux encore grâce à des anticorps facilitants. Les chercheurs redoutent qu’une simple actualisation des vaccins ( fabriqués encore pour répondre à la protéine S du virus de Wuhan) en intégrant les modifications du delta ne soit pire que le mal. Il faudra impérativement tenir compte de ce risque d’Ade

LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

Si le phénomène «ADE» existe dans le cas des vaccins actuels il est probable que ces rappels vaccinaux (3ᵉ et 4ᵉ doses) augmentent la proportion d’anticorps «facilitants», ce qui conduirait à un effet potentiellement opposé à celui recherché. Le remède serait alors pire que le mal.Telle est la conclusion de l’Université d’Osaka qui appelle à une nouvelle génération de vaccins

Le scénario catastrophe peut il avoir lieu? des chercheurs japonais de l’Université d’Osaka ont poussé plus loin les mutations du variant delta sur la protéine spike, leur variant delta 4+ ne reconnait pas les anticorps neutralisants mais il est plus dangereux encore grâce à des anticorps facilitants. Les chercheurs redoutent qu’une simple actualisation des vaccins ( fabriqués encore pour répondre à la protéine S du virus de Wuhan) en intégrant les modifications du delta ne soit pire que le mal. Il faudra impérativement tenir compte de ce risque d’Ade

Voir l’article original 1 052 mots de plus

Catégories :Politique