Énergies

Les facteurs psychologiques de l’effet antistress d’une marche en forêt (ou « bain de forêt ») | Psychomédia

Les facteurs psychologiques de l’effet antistress d’une marche en forêt (ou « bain de forêt »)

PsychomédiaPublié le 22 juin 2012

La marche lente en forêt est de plus en plus mise de l’avant au Japon comme forme de médecine préventive antistress.

Le « Shinrin-Yoku », qui signifie « bain de forêt », amène, est-il mis de l’avant, à porter attention à la fraîcheur de l’air, aux couleurs et aux sons. Il constitue une forme de méditation qui consiste à être présent à l’environnement. En l’absence de la surstimulation liée à l’environnement urbain, la relaxation s’installe.

Dans une série d’études sur le « Shinrin-Yoku », des chercheurs ont montré qu’après une demi-heure de marche lente en forêt, les signes de stress que sont la pression artérielle et les niveaux sanguins de cortisol sont nettement diminués, comparativement à une marche en ville. Un effet positif est également constaté sur le système immunitaire.

http://www.psychomedia.qc.ca/relaxation/2012-06-22/effet-anti-stress-du-contact-avec-la-nature

2 réponses »

    • Merci.et personnellement ayant grandi à la campagne, et Jy vis toujours, la forêt à quelque chose de « magique  » qui fait un bien fou..un retour aux sources probablement que nos vies trépidantes ont oublié, je me sens littéralement revivre lorsque je my promène..fermer les yeux écouter les bruits et chants d’oiseaux, et respirer à pleins poumons… cest merveilleux et tellement simple à la fois 😊..aujourd’hui on ne sait plus prendre le temps, pourtant ce n’est pas du temps perdu, bien au contraire…çà nous revigore naturellement, il suffit de se laisser porter…

      J'aime