Russie : un surrégénérateur « intégré ». — jacqueshenry

Alors que le consortium européen NERSA était à la point mondiale de la surrégénération nucléaire tout fut arrêté par le gouvernement français. Le choix du sodium comme liquide caloporteur avait fait apparaître des problèmes de vibration qui étaient sur le point d’être maîtrisés. Subissant la pression des vert.e.s ce joyau de la technologie fut abandonné […]

Russie : un surrégénérateur « intégré ». — jacqueshenry

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :