Politique

Ce n’est pas la Chine mais le monde occidental qui devrait être défini comme le « vrai malade »

dzmewordpress

Je travaille dans le monde entier et j’observe tout cela. Je n’aime pas ce que je vois.

De plus en plus, je crains que ce qui a été mis en route par Washington et Londres ne se termine mal. Qu’une tragédie nous attende au coin de la rue.

Depuis de nombreuses années, je préviens que l’impérialisme assassine des dizaines de millions de personnes chaque année. Principalement l’impérialisme occidental, mais aussi ses ramifications dans certains endroits où les élites ont appris de leur ancien maître colonialiste comment brutaliser les territoires conquis, comme Jakarta, New Delhi ou Tel Aviv.

Les génocides et l’esclavage moderne sont devenus les plus vils reflets de la modernité. Pas les seuls, bien sûr, mais les plus vils.

J’ai récemment écrit pour le magazine NEO, que je n’ai jamais vu le monde aussi fragmenté.

Les voyages, l’Internet, les médias sociaux – ils étaient tous censés améliorer le monde…

Voir l’article original 69 mots de plus

Catégories :Politique