Coronavirus et publicité : l’espoir thérapeutique est-il niché dans un laboratoire lyonnais ?

Journalisme et Santé Publique

Bonjour

Faut-il y voir un lien avec l’information de France 2 et le mystérieux traitement administré à la Pitié-Salpêtrière ? C’est une information de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes : « Coronavirus : un laboratoire lyonnais espère trouver au plus vite un traitement ». On y apprend que le nouveau coronavirus a bousculé tous les plans de VirPath, un laboratoire universitaire lyonnais qui espère trouver au plus vite, parmi la pharmacopée déjà existante, un traitement efficace contre le 2019n-CoV.

« Ce laboratoire propose une stratégie originale au sein du consortium «REACTing», mis en place par l’Inserm pour faire face à des crises sanitaires comme la grippe H5N1, Ebola ou Zika. Quand la plupart s’activent sur le développement de vaccins ou testent le peu d’anti-viraux disponibles, VirPath va aller chercher des médicaments utilisés pour des maladies qui n’ont a priori rien à voir avec une infection respiratoire comme le 2019-nCoV. »

FR3 nous dit…

Voir l’article original 211 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.