Coup de gueule d’un médecin hospitalier face au désarroi des urgentistes! L’État s’est désengagé une fois de plus de son devoir en ne finançant plus les hôpitaux comme il se doit! Au détriment des pauvres, comme toujours! Il y a urgence aux urgences!

https://youtu.be/SDt2V1TtAio

Publicités

11 commentaires sur “Coup de gueule d’un médecin hospitalier face au désarroi des urgentistes! L’État s’est désengagé une fois de plus de son devoir en ne finançant plus les hôpitaux comme il se doit! Au détriment des pauvres, comme toujours! Il y a urgence aux urgences!

  1. Je confirme c’est n’importe quoi l’hôpital en ce moment j’ai un problème de santé à l’heure actuelle potentiellement grave et allant empirant de cause inconnue qui me donne des vertiges à ne plus pouvoir tenir debout. J’ai été hospitalisée, on m’a sorti « c’est le stress » prescrit des anxiolytiques après 4 heures d’attente et dit de me tirer près d’un mois après ça ne me fait rien du tout j’ai toujours mal c’est de pire en pire je vais voir mon généraliste la veille des vacances il dit j’y peux rien allez voir l’ORL, j’en trouve un qui vit à l’autre bout de la ville je marche jusqu’à là malgré mes vertiges un enfer complet, heureusement il est bien mais examen ORL et neurologique à priori normaux, il dit que ça peut avoir des tas de causes possibles mais il faut d’abord éliminer les pires…IRM au cas ou cancer du cerveau ou AVC fort peu probable mais pas totalement impossible avec mes symptômes déclarés une urgence…mon généraliste appellent les hôpitaux de la région parisienne pour chercher un IRM d’urgence…il y en a…dans 9 jours. Le sens assez spécial du mot « urgence » entre les grèves, le manque de personnel, la privatisation et les vacances personne qui sait utiliser un IRM de consultable avant. Je demande à ma généraliste si jamais c’était grave qu’est ce qu’ils feraient elle me dit amère « rien parce qu’ils pensent qu’aux fric les malades ils peuvent crever, ils s’en foutent ». Ok j’ai toujours été du genre très angoissée déjà de base mais ça m’arrange pas l’attente dans cette incertitude avec un risque létal minime mais réel est atroce. Désolée de pondre un pavé comme ça sur ton blog juste pour raconter ma vie c’est assez inutile je sais n’hésite pas à l’effacer si jamais cela te gêne je le comprendrais mais je me sens très seule face à ça en ce moment et j’avais besoin d’en parler à quelqu’un.

    J'aime

    • Je te comprends tout a fait, ayant eu oi même bien des difficultés, avec la santé de ma fille, puis de ma mère.. Non je n’effacerai pas ton message, bien au contraire. C’est comme un cri d’alerte, d’appel au secours qui reste sans réponse et me rappelle trop ce que jai traversé il y a encore peu de temps ! Ou te trouves tu geographiquement si je ne suis pas indiscrète? Pas a Paris j’imagine?

      J'aime

      • Merci. Si je suis en région parisienne en plus c’est ça le pire on pourrait croire qu’ici c’est équipé mieux mais non même pas hormis le privé hors de prix qui ne m’est pas accessible…enfin mon secteur de soin c’est du côté du 93 mais on nous envoie souvent à Paris car chez nous il y a que dalle.

        Aimé par 1 personne

      • Oui le 93 comme le denonce le médecin de la vidéo. ..moi sur dans l’yonne 89, desert medical total.. Ca devient dingue, car plus on paie de charges sociales et taxes en tous genres et moins il y a de fric pour la santé publique

        J'aime

      • Oui ils privatisent tout. Du coup chez nous il y a pas de médecin car ils en peuvent plus leurs conditions de travail sont impossibles alors ils sont en grève tout le temps ça se comprend mais du coup les patients galèrent après sans ça on galérerait encore plus mais comment faire pour à la fois soigner les gens qui en ont besoin et refuser les « brillantes » idées de ceux qui ne pensent qu’au fric. Il doit bien y avoir une meilleure solution mais je n’ai pas encore trouvé. On m’a dit qu’en Chine traditionnellement le médecin n’était payé par le malade que lorsque ce dernier été soigné, instaurer un système pareil ici les motiveraient bien plus à la guérison des malades je pense mais c’est pas trop dans nos habitudes culturelles alors je suis pas sure d’arriver à en convaincre les gens assez pour qu’on adopte une telle idée. Je n’en ai pas d’autre pourtant pour le moment.
        Je ne vis pas dans une zone de désert médical mais je connais des gens dont c’est le cas il y avait un petit village en Bretagne où pour alerter sur le fait que c’était un désert médical où aucun médecin ne voulait aller ils ont fait croire qu’ils allaient avoir recours à un druide en déguisant un communicant pour en jouer le rôle, là ça a marché d’un coup pour empêcher le retour à des médecines traditionnelles à base de plantes et la perte d’un marché pour les médocs chimiques actuels ils ont tous foncé dans le village déserté. C’est quand même dingue d’en être là. Pareil dans ma Corse d’origine à ce qu’il parait le système médical c’est une catastrophe très en retard sur le continent de ce point de vue ma tante qui vit là bas et a une fibromyalgie en a longtemps fait les frais. Je connais aussi pas mal de gens ici et là qui ont recours à toutes sortes de rebouteux ou à la débrouille par recherche Internet car les médecins officiels remplissent trop peu leur mission et ils ne se sentent pas écoutés avec eux. On en est là quand même. C’est affligeant mais une fois dresser le constat. Que peut on faire?

        Aimé par 1 personne

      • Oui c’est tres délicat, moi aussi suis atteinte de fibromyalgie, heureusement pour moi jai un super toubib, le hic c’est qu’il est chez sos médecins et hyper demandé, mais bon, c’est quand même une chance enorme pour moi, donc je fais avec les aléas.. Sinon y a rien ici, des communes ont essayé de favoriser l’implantation de cabinets médicaux, nada!

        J'aime

      • L’idée du druide est peut être a creuser lol, sait on jamais! Deja que l’homéopathie dérange les lobbys, perso j’utilise souvent les huiles essentielles, ca marche, sur plein de choses

        J'aime

      • XD. Moi mon père m’a appris à me soigner par les plantes c’est une habitude de famille qui ne s’est pas perdue du coup je sais quelques trucs dessus mais c’est pas pour autant que je suis médecin. Ceci dit quand je vois comment ceux qui le sont considèrent les plantes alors que même dans les médocs chimiques 70% sont à base de plantes ça fait peur à se demander si ils comprennent vraiment le contenu de ce qu’ils prescrivent, la dernière fois quand le médecin hospitalier m’a prescrit un anxiolytique très fort je lui ai demandé si le millepertuis c’était pas mieux il m’a regardé l’air dédaigneux et m’a dit j’y connais rien je vous prescrits ce que je sais être efficace, son médoc avait déjà avant été testé par ma mère qui me l’a déconseillé car selon elle ça shoote et ne fait rien de plus j’ai pris le millepertuis ça m’a calmée même si c’était pas hyper efficace mais au moins ça ne m’a pas shootée. Et puis même si le millepertuis peut avoir des effets secondaires et des interactions médicamenteuse quand on compare leur nombre ridicule hyper mis en avant pour en dire que c’est dangereux face à la liste très minimisée d’effets secondaires des médocs psys chimique longue comme le bras pour moi le choix est vite fait surtout quand dans les premiers effets secondaires d’un médoc psy contre l’anxiété et la dépression…il y a peut créer de l’anxiété ou de la dépression. Où est la logique? Je pense prendre de la mélisse au lieu du millepertuis finalement car ça me semble mieux fonctionner dans mon cas mais je préfère me débrouiller seule là dessus qu’avec l’avis de médecins ne sachant pour la plupart pas faire la différence entre une pâquerette et un coquelicot.

        Aimé par 1 personne

      • Désolée de n’avoir pas repindu plus tot suis dans une zone ou trouver du réseau est difficile lol… Vous, avez raison, les plantes sont souvent les meilleurs moyens de guérir beaucoup de pathologies et dailleurs c’est un savoir ancestral dont l’industrie pharmaceutique sest beaucoup servie.. Additionné malheureusement de produits chimiques pas toujours justifies et aux effets secondaires parfois désastreux, mais un client guéri est un client perdu pour eux

        J'aime

      • Non. Je comprends ne vous en faites pas et puis je suis trop bavarde aussi. Oui voilà vous avez raison je pense même si à mon avis ça va plus loin la chimie « lourde » des médicaments classiques je pense que ça sert aussi à « endormir » les gens afin qu’ils ne contestent pas face aux abus des gens de pouvoir.

        Aimé par 1 personne

%d blogueurs aiment cette page :