Un tremblement de terre de magnitude 5.0 a touché le sud-ouest de la #France ce 20 mars vers 11h. Charente-Maritime et Gironde… Images www.emsc-csem.org #seisme #bordeaux

Publié par

https://www.emsc-csem.org/Earthquake/near_you.php

 

 

 

Publicités

9 commentaires

  1. J’ai senti cette secousse, même pas 3 secondes, j’ai cru que c’était un gros camion ou tracteur qui passait. Mais non, quand j’ai regardé les infos, j’ai compris qu’à cette heure là, c’était ce tremblement de terre…
    Et comme tu le sais, je suis vers Jonzac (17) Blaye est à moins de 50 km !
    Aïe, aïe, aïe…

    Aimé par 1 personne

    1. Ouais aïe aïe aïe, comme tu dis… La centrale nucléaire.. Jai connu un tremblement de terre quand nous habitions en Charente près de cognac durant mon enfance, cest tres impressionnant, tout les meubles bougeaient

      J'aime

    2. Il y avait eu des répliques durant plusieurs nuits ensuite c’était un volcan sous marin sous l’île d’Oléron, nous nous sentions vraiment comme des petites fourmis face a ce phénomène , ca nous ramène a notre petite condition d’être humain ..jespere que la il NY en aura pas d’autres

      J'aime

      1. Exactement, ça nous rappelle que c’est toujours Dame Nature qui aura le dernier mot, quoiqu’il arrive…
        C’est en cela que la philosophie amérindienne est à l’opposée de la « civilisation occidentale ». Toutes les sociétés ancestrales sont à étudier en fait, comme celle des peuples des Hauts-Plateaux d’Asie du Sud-est, là pour le coup, on comprend que c’est l’occident qui est fou ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/06/lart-de-ne-pas-c3aatre-gouverne-une-histoire-anarchiste-des-hauts-plateaux-dasie-du-sud-est-par-james-c-scott.pdf

        Un tag de rue suite au MdGJ m’a particulièrement fait rire = Nous sommes un peuple de « casseurs »-cueilleurs…
        Comme quoi, on a muté…
        Jo

        Aimé par 1 personne

      2. Je suis a 100% d’accord avec toi, les amérindiens, aborigènes et autres civilisations que l’on ose appeler « des indigenes » ont bien compris depuis toujours cela.. Les occidentaux avides de richesses et pouvoirs non, c’est ce qui va nous perdre , et malheureusement eux avec nous… Lhomme occidental ne se résoud pas a sa réelle condition de faire juste partie d’un tout et de l’espèce animale… Trop rabaissant a ses yeux! Quelle stupidité! Les anciens avaient encore un respect pour la nature qui les nourrissait, aujourd’hui tous les repères sont perdus dans l’hyperconsommation.. Jai grandi a la campagne charentaise comme tu le sais, juste a cote de notre maison de Plassay il y avait une petite ferme familiale où ma soeur et moi étions tout le temps fourrés, ils avaient une fille Annette que nous considerions comme notre soeur de cœur et étions inséparables.. Cette ferme est mon plus beau souvenir d’enfance et sa maman ma deuxième maman.. Cetait un terrain de jeu permanent et incroyable, et j’y ai appris beaucoup, nous participions aux récoltes et vendanges , on a appris a respecter la terre et la nature sans lesquelles nous ne serions rien.. On avait pas de technologies ni meme le téléphone, fallait aller a la poste mais que nous étions heureux, libres et insouciants.. Aujourd’hui ca ne semble a des années lumière de cette société actuelle, je dinnrrais cher pour y revenir

        J'aime

      3. Oui, je te comprends.
        Et j’ai la chance, étant au fin fond de la cambrousse charentaise, de mettre reconnecter avec cette Nature, car je suis entre champs et vignes.
        D’ailleurs mon époux est entrain de construire une cabane pour mes oiseaux….
        J’ai la chance d’admirer le lever et le coucher du soleil, et de la lune, qui ce soir devrait être particulièrement sublime…
        Cela me permet de tenir, car effectivement, la nature humaine, n’est qu’une illusion occidentale, comme l’a parfaitement analysé Marshall Sahlins !
        Jo

        Aimé par 1 personne

      4. Jai quand même aussi la chance d’habiter a la campagne, meme si ce n’est pas en Charente maritime.. Mais en bourgogne! Malheureusement. .Et je confirme ce mieux être en phase avec la nature , et la tres belle lune cette nuit.. Reveil au cgant des oiseaux, ca n’a pas de prix a mes yeux, moi qui ai bosse a Paris dans na jeunesse , je m’estime privilégiée aujourd’hui de ne plus y etre obligée. .Il y a tant à admirer dans la nature..

        J'aime

      5. Et oui.
        J’ai fait la même, née à Paname, j’habite en province depuis 1989 !
        J’ai travaillé en RP, et à Paris même, et oui, vivre en pleine campagne ça n’a pas de prix, mais vraiment, c’est une vraie richesse.
        Mon époux a terminé et posé la cabane aux oiseaux. Dès que je peux, je trouve une fontaine perpétuelle solaire à petit prix…
        La faim du mois (depuis le 11) est très compliqué…

        Aimé par 1 personne

Commentaires fermés