La vérité est ailleurs

Le chaos du monde ne naît pas de l'âme des peuples, des races ou des religions, mais de l'insatiable appétit des puissants. Les humbles veillent!

Les scientifiques ont réussi à transformer du CO2 en charbon Un peu d’espoir pour l’avenir! Enfin une bonne nouvelle?

Les scientifiques ont réussi à transformer du CO2 en charbon Un peu d’espoir pour l’avenir

http://www.wikistrike.com/2019/03/les-scientifiques-ont-reussi-a-transformer-du-co2-en-charbon-un-peu-d-espoir-pour-l-avenir.html

 Les scientifiques ont réussi à transformer du CO2 en charbon Un peu d'espoir pour l'avenir

Des scientifiques ont développé une nouvelle technique qui permet de transformer le CO2 en charbon solide ! Grâce à leur expérience révolutionnaire, ils pensent pouvoir éliminer de manière « sûre et permanente » les gaz à effet de serre nocifs dans l’atmosphère. De plus, les sous-produits issus de cette transformation pourraient être utilisés par les véhicules du futur, durables et respectueux de l’environnement !

 

TRANSFORMER LE CO2 EN CHARBON SOLIDE

Une équipe de recherche dirigée par l’Université RMIT de Melbourne, en Australie, a réussi à transformer le CO2 pour le passer de la forme de gaz à celle de particules solides de carbone, comme du charbon. Dans leur étude publiée dans la revue Nature Communications, les scientifiques assurent que cette nouvelle technique révolutionnaire pourrait permettre une élimination « sûre et permanente » du dioxyde de carbone de notre atmosphère. Actuellement, il existe déjà des techniques de captage et stockage du CO2. Elles consistent à transformer le gaz carbonique en liquide, puis de l’injecter sous terre.

Néanmoins, la probabilité d’une fuite des sites de stockage de carbone n’est pas à exclure. De plus, ces méthodes ne sont pas viables économiquement. Alors, elles sont peu utilisées. Toutefois, cette nouvelle technique révolutionnaire se présente comme une alternative particulièrement intéressante. Tout d’abord, il n’y a plus aucun risque de fuite toxique, puisque le prototype des scientifiques permet d’obtenir des paillettes solides de carbone, comme du charbon. Ainsi, le carbone est beaucoup plus facile à stocker de manière sécurisée. Ensuite, cette méthode est bien plus viable économiquement.

De plus, elle génère des sous-produits intéressants, comme le souligne Dorna Esrafilzadeh, auteur principale de l’étude: « L’un des avantages secondaires du procédé est que le carbone peut retenir la charge électrique, devenant ainsi un super condensateur, et pourrait donc être utilisé comme composant dans les futurs véhicules », tels que la Citroën Ami One. Elle ajoute que : « Le procédé produit également du carburant synthétique comme sous-produit, qui pourrait aussi avoir des applications industrielles ».

 

UNE MÉTHODE D’ÉLECTROLYSE DES MÉTAUX LIQUIDES

Pour parvenir à convertir le CO2 sous forme de gaz en particules solides de carbone, les chercheurs ont utilisé une méthode d’électrolyse. Ils ont ainsi conçu un catalyseur aux propriétés spécifiques qui le rendent extrêmement efficace pour conduire l’électricité tout en activant chimiquement la surface.

La première étape reste toutefois de dissoudre le dioxyde de carbone dans un bécher qui contient un électrolyte liquide et une petite quantité de métal liquide. Puis, il est chargé avec un courant électrique. Alors, lentement, le CO2 se transforme en paillettes solides de carbone. Elles se détachent naturellement de la surface du catalyseur, ce qui permet une production continue.

Comme l’explique le Dr Torben Daeneke, chercheur au RMIT : « Jusqu’à présent, le CO2 n’a été transformé en solide qu’à des températures extrêmement élevées, ce qui le rend non viable sur le plan industriel. En utilisant les métaux liquides comme catalyseur, nous avons démontré qu’il est possible de transformer le gaz en carbone à température ambiante, dans un processus efficace et évolutif ». Cette nouvelle technique nécessite encore quelques recherches, mais elle représente un premier pas vers une dépollution de notre atmosphère.

 

Lu ici

Publicités

Catégories :Avenir mondial, Écologie & énergies nouvelles, Énergies, Évolution technologiques, Consommation, Culture, Environnement, Humanité, infos consommation, Politique, Pollutions et conséquences, Protection de l'enfance, Recherches scientifiques, Sciences, Société