Avenir

Philippe Pascot dénonce : un élu pour 48 électeurs, des élus capables de très bien payer le personnel des ministères pour obtenir leur silence! Mensonges sur les économies des regroupements des régions, édifiant!