Politique

Vous avez dit Benalla, mais connaissez-vous Mimi Marchand ?  Antonin Campana  29 Décembre 2018  1 Le coin des clowns! En Macronie nous avons atteint le fond des marigots ! Inimaginable !

Vous avez dit Benalla, mais connaissez-vous Mimi Marchand ?

Vous avez dit Benalla, mais connaissez-vous Mimi Marchand ?

Vous avez dit Benalla, mais connaissez-vous Mimi Marchand ?

Alexandre Benalla était un intime du couple présidentiel. Si intime que de mauvaises langues ont pu le soupçonner d’avoir été l’amant de Monsieur ou de Madame. Pourtant, tout semble opposer ces deux petits bourgeois bon chics bons genres au « chargé de mission » issu d’un « quartier sensible ».  Désir macronien de s’encanailler ? Fascination pour un monde glauque dont on voudrait goûter à travers une « racaille » supposée ou même, plus certainement, un homme de main au réseau obscur ?

Réseau obscur ? On sait aujourd’hui que Benalla est en contact  ou travaille avec un certain Philippe Hababou Solomon, un escroc de haut vol plusieurs fois condamné. Depuis quand Benalla connaît-il cet homme, était-il en relation avec lui lorsqu’il était à l’Elysée ? Des articles de 2007,  provenant du site d’information journalistique Bakchich. Com (fondé par des journalistes et disparu en 2016),  nous apprennent que Philippe Hababou Solomon a un « réseau  réseau à faire frétiller les plus insensibles ». Hababou connaît Nicolas Sarkozy (avec qui il a passé des vacances), Philippe Herzog (un « pote », par ailleurs avocat de Sarkozy), Bernard Tapie (« un mec bien »), Loïk Le Floch-Prigent (ex. PDG d’Elf, écroué en 2003 pour abus de biens sociaux), Paul Barril, Patrick Balkany, sans compter quelques gangsters, milliardaires ou dictateurs africains. Benalla a-t-il été un trait de liaison entre Macron et tout ce beau monde ?

Fascination ? Une certaine « Mimi » Marchand, semble avoir auprès de Brigitte la place qu’avait Alexandre auprès d’Emmanuel. Michèle Marchand a été présentée au couple Macron par Xavier Niels en printemps 2016. Mimi est aujourd’hui responsable de la communication de Brigitte, avec qui elle se serait même, selon le Point, « liée d’amitié » : une amitié qui la placerait, toujours selon le Point,  « au cœur du pouvoir » ! Mais qui est donc cette Mimi Marchand ?

La fiche Wikipedia de Mimi nous apprend que cette dame au cœur du pouvoir macronien était anciennement mariée avec un gangster surnommé Hafed, puis un braqueur nommé Maurice Demagny. Mimi a fait de la prison pour falsification de chèques et émission de chèques sans provision. Elle a de nouveau été mise en détention pour chèques volés et faux en écriture. Elle a encore été condamnée à trois ans de prison avec sursis pour avoir transporté 500 kg de cannabis. Elle a fréquenté pendant de nombreuses années le monde de la nuit parisienne et les voyous qui le hantent… et elle a aujourd’hui pour conjoint un ancien commandant de police à l’Office central pour la répression du faux-monnayage (sic).

C’est donc cette personne, une personne sûre à n’en point douter, qui a aujourd’hui tout loisir de se faire photographier derrière le bureau présidentiel (photo ci-dessus) et de s’entretenir régulièrement avec le couple présidentiel ! Les Macron accordent leur confiance et demandent des conseils à quelqu’un qui a été condamné pour avoir falsifié des chèques, fait des faux en écriture, détenu des chèques volés et participé au commerce de drogue !  Ils font pénétrer au cœur du pouvoir républicain une personne qui a fréquenté des voyous et s’est même mariée avec deux d’entre eux ! Ont-ils de la semoule de maïs à la place du cerveau ?

Dernièrement, lors des cérémonies du 11 novembre, les services de l’Elysée ont placé le président de la Serbie (1.25 millions de morts durant la Grande Guerre, quand même !) sur une tribune secondaire et le président du Kosovo (pays qui n’existait pas alors) sur la tribune des chefs d’Etat, juste derrière le président de la république dite « française ».  Cette humiliation a été durement ressentie par les Serbes et a fait débat en Serbie. Pour certains l’affront a été calculé. Pour d’autres au contraire, il faut y voir la marque d’un amateurisme extraordinaire. Au regard de l’indéniable fascination présidentielle pour le marigot, on peut se demander en effet s’il n’y a pas d’autres Benalla ou d’autres Marchand qui sévissent dans l’entourage du Président. A la tête du protocole peut-être ?

Antonin Campana

Vous avez dit Benalla, mais connaissez-vous Mimi Marchand ?

 

Publicités

Catégories :Politique

2 réponses »