La bataille verbale entre le Kremlin et Pompeo fait rage… …sur fond de déploiement de bombardiers nucléaire russes au Vénézuela.

La bataille verbale entre le Kremlin et Pompeo fait rage……sur fond de déploiement de bombardiers nucléaire russes au Vénézuela.Par Tyler Durden – Le 11 décembre 2018 – Zero HedgeLe secrétaire d’État Mike Pompeo a critiqué la Russie pour avoir envoyé deux bombardiers Tu-160, à longue autonomie et capacité nucléaire, ” à l’autre bout du monde “, c’est-à-dire au Venezuela, dans des commentaires twittés lundi soir. Le Kremlin a confirmé que les avions avaient déjà atterri à l’aéroport international Simon Bolivar du Venezuela, dans la capitale de Caracas, ce même jour.“Les Russes et les Vénézuéliens devraient réaliser ce qu’il en est : deux gouvernements corrompus qui gaspillent les fonds publics et étouffent la liberté de leur peuples qui souffrent “, a déclaré Pompeo.Deux bombardiers stratégiques lourds Tupolev Tu-160 de l’armée de l’air russe sont arrivés au Venezuela, en provenance de Russie soit un vol de 10 000 kilomètres.Le Kremlin, qui a décrit les vols comme étant des exercices d’entraînement et rappelé le droit de la Russie d’effectuer des “vols réguliers par-dessus les eaux internationales”, a répondu en qualifiant la déclaration de Pompeo de “commentaire totalement inapproprié” et son intervention de “vraiment très peu diplomatique”, selon Dmitry Peskov, porte-parole du Kremlin.Peskov s’est également moqué de la référence de Pompeo au “gaspillage des fonds publics” en prenant note du fait que les États-Unis maintiennent de loin le budget militaire le plus important du monde. “En ce qui concerne le ” gaspillage “, nous ne sommes pas d’accord du tout “, a-t-il dit, ajoutant que la moitié du gigantesque budget militaire américain ” serait suffisante pour soutenir toute l’Afrique “.Le ministère de la défense russe a décrit la trajectoire de vol des bombardiers à capacité nucléaire au-dessus de l’océan Atlantique, de la mer de Barents, de la mer de Norvège et de la mer des Caraïbes, un vol sans escale de plus de 10 000 kilomètres. A un moment du vol, les Tu-160 auraient été suivis par des chasseurs F-16 norvégiens.Conseiller militaire @miladvisor 5 h 28 – 11 décembre 2018Deux bombardiers supersoniques lourds stratégiques à longue portée, des Tupolev Tu-160 de l’armée de l’air russe, les ‘Nikolay Kuznetsov’ et ‘Vasiliy Reshetnikov’, à l’aéroport de Maiquetia, Venezuela. 10 décembre 2018.Il s’agit du deuxième incident en deux mois au cours duquel des bombardiers russes ont été suivis par des avions de chasse étrangers car, fin octobre, des chasseurs britanniques et norvégiens ont accompagné des Tu-160 alors qu’ils survolaient la mer de Barents.Les responsables militaires russes ont récemment fait remarqué que “les avions long-courriers russes survolent régulièrement les eaux internationales” et ont défendu le droit de continuer à le faire, selon l’agence TASS. C’est le septième vol d’entraînement de ce type, ayant lieu à l’échelle internationale au cours des trois derniers mois, impliquant des bombardiers de type Blackjack (“Blackjack” dans le jargon de l’OTAN ; ils sont surnommés « Cygnes blancs »par l’armée russe).Mais le moment choisi pour le faire revêt une importance politique énorme pour le réchauffement des relations russo-vénézuéliennes, car le président Nicolas Maduro, qui assume l’une des pires crises politiques et économiques du Venezuela depuis des décennies, dépend de plus en plus de l’aide de la Russie, après sa visite à Moscou la semaine dernière et la signature avec Poutine d’un accord estimé à 6 milliards de dollars. La Russie a des investissements prometteurs dans les secteurs pétrolier et minier, avec en plus une aide militaire à la modernisation de l’armée.Tyler DurdenTraduit par Wayan, relu par Hervé pour le Saker Francophone

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s