Que dire après ces mots ? Juste à quel point c’est beau..

La grise vision chaotique, du journalier médiatique entache la lumière enfantine. Poussés à penser cathodique, les ondes bêta jaillissent. Dans un grand bal d’opinions, les psittacidés sévissent. Le but est d’avoir raison, sans avoir grande raison. Du fond et de la réflexion, ils ne s’enquièrent. Emporter la mise, mettre l’autre par terre. […]

via Petite machinerie de la joie — La Montiphysique