Alimentation & santé

Expérimenter sur des embryons humains est-il accceptable? Pour moi la réponse est « Non ». 

EUGENISME – Des chercheurs ont réussi à corriger dans 42 embryons humains de laboratoire sur 58, un gène porteur d’une maladie cardiaque.

Publié par Michael Jeaubelaux sur 3 Août 2017, 14:26pm

Expérimenter sur des embryons humains est-il accceptable? Pour moi la réponse est « Non ».

« Au lendemain du feu vert américain, des scientifiques français avaient tiré la sonnette d’alarme sur la création d’«humains génétiquement modifiés ».

Deux généticiennes, Alexandra Henrion-Caude et Catherine Bourgain et un neurobiologiste, Alain Privat, avaient souligné les risques de cette voie de recherche, de l’eugénisme aux soins ultrasophistiqués en mettant en garde contre «l’euphorie » suscitée par les ciseaux génétiques. Qui ne sont pas (encore) parfaits et dont l’utilisation pourrait être détournée de son but revendiqué de correction de défauts génétiques mortels. »

Les chirurgiens des gènes en sont au stade où en étaient les premiers hommes qui essayaient de faire voler des avions ou de faire rouler des trains et des voitures. Quand certains disaient «rouler à plus de 40 km/h, cela n’est pas possible».

On voit bien que beaucoup d’éléments manquent encore au bistouri génétique. En particulier un Code de la route. Des règles pour l’utilisation de cette chirurgie génétique, des panneaux «stop», «impasse», «sens interdit» Car les principales oppositions éthiques à son utilisation sont d’une part qu’il doit apporter de vraies améliorations en termes de santé, et d’autre part que l’on ne s’en serve pas pour faire des bébés à la carte (couleur des yeux, des cheveux, taille, couleur de peau, etc).

Petit à petit nous allons progressivement et dans l’indifférence de tous vers « Le Meilleurs des Mondes » d’Aldous HUXLEY ou « Bienvenue à GATTACCA »!

1 réponse »