Non classé

La revue médicale « Prescrire » déconseille l’utilisation d’une centaine de médicaments.

Une information qui peut-être très importante pour bon nombres de personnes qui ne feraient pas le lien de cause a effets concernant certains médicaments. .l’Europe toujours soumise aux lobbyistes pharmaceutiques freine des deux pieds quand l’ASN dénonce elle les risques énormes encourus!

Résistance Inventerre

Le Parisien – 26/01/2017 –
6622182_img-0258_1000x625
Illustration – La revue «Prescrire» recommande de se dispenser d’une centaine de médicaments  qu’elle juge dangereux.
Une centaine de médicaments à éviter pour des pathologies diverses. La revue médicale «Prescrire», considérée comme indépendante des laboratoires et des autorités administratives, publie ce jeudi une liste* de médicaments dont les bénéfices s’avèrent moins importants que les risques.
Ces médicaments plus dangereux qu’utiles concernent un registre de traitements divers : diabète, arthrose, allergies, maladie d’Alzheimer, nausées et vomissements. Cette liste noire, qui recense 91 médicaments, dont 82 vendus en France, à ne pas utiliser, à défaut de les voir retirer du marché, a été établie sur la base d’analyses publiées dans la revue au cours des années 2010 à 2016. Pour 2017, la revue a décidé d’inclure les médicaments autorisés dans l’Union Européenne, et analysés au cours de cette même période, qu’ils soit commercialisés ou non en…

Voir l’article original 194 mots de plus

Catégories :Non classé