Livres

« Un président ne devrait pas dire ça « de Gérard Davet & Fabrice Lhomme

 

20161117_120854

Un livre effectivement déconcertant. ..

On aurait pu l’appeler également » Hollande le président chez les bisounours « !

A la lecture des entretiens réguliers entre François Hollande et les deux journalistes du journal « Le Monde » on hésite entre naïveté et simple d’esprit. ..ou les deux finalement !

Et pourtant,  parfois le lecteur peut déceler chez le « Président normal » des réflexions,  des idées interessantes…mais qu’il ne met malheureusement pas en pratique !

Entouré de ses conseillers et ministres, il ne voit pas le mal et les pièges qui lui sont tendus… A croire qu’il pense toujours, avec un optimisme clairement affiché,  que « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil »… si cela était,  surtout dans le monde de la politique,  cela se saurait! Et il faut vraiment être pugnace, tenace et très convaincant pour lui ouvrir les yeux sur certains de ses collaborateurs…

L’affaire Cahuzac en est un parfait exemple ! On ne peut plus flagrante. ..A sa décharge pourtant,  on doit prendre en considération,  selon les auteurs du livre bien sûr,  son respect de l’engagement d’avoir à ses côtés des hommes et femmes politiques integres. . Sans « affaires passées », en cours..et à venir également bien sûr !

Mais comment cela se traduit il dans les fait? La c’est autre chose!

Autre chose qui m’a fortement interpellée,  tout au long du quinquennat,  et ce depuis le début,  François Hollande semble découvrir ce qu’est le rôle d’un Président de la République ! Inimaginable de la part d’une homme politique qui a été proche de François Mitterand, Lionel Jospin, pour ne citer qu’eux. ..

Il n’avait, semble t’il, pas envisage ni les devoirs ni les contraintes qui lui incombent. .ni les problèmes « d’image « …qui sont pourtant indissociables du rôle qui est le sien!

Je ne m’attarderai pas sur ses soucis conjugaux qui relèvent de la vie personnelle, après tout, nous avons connu pire… et ça n’a que très peu d’importance à mes yeux, à partir du moment où le Président brille par son efficacité,  sa compréhension et sa gestion efficace des problèmes majeures du peuple, sa diplomatie tant intérieure qu’exterieure… son charisme et sa force de persuasion…malheureusement,  il convient de reconnaître que François Hollande n’a aucune de ses qualités essentielles ! Et c’est bien peu de le dire!

Replie dans son « chateau », il ne cesse de se plaindre des reproches qui lui sont faits, des médias qui le maltraitent en permanence,  de l’indiscipline de ses collaborateurs,  mais ne tire aucune conséquences des faits, et se dédouane presque toujours des responsabilités et décisions qui sont siennes, un pauvre Calimero !

Depuis le début il n’a pas su ou pu enfiler le costume presidentiel!

D’ailleurs, il l’admet dans un passage du livre en avouant s’être « senti » devenir Président en ……2015! Seulement ! Il était temps car son quinquennat était déjà passé de plus de moitié. .. incroyable aveu tout de même ! Mais je comprend mieux pourquoi les premières mesures prises sous son mandat me sont apparues si inutiles, futiles et loin des attentes des français,  déjà exaspérés par celui de son prédécesseur !

La ou nous attendions des signes forts de son intention de relever notre pays, nous n’avons trouvé que des décisions concernant des minorités qui n’avaient d’ailleurs,  pour beaucoup,  rien demandé de tout cela, comme le mariage gay, qui a réveillé une homophobie qui n’était plus depuis des années dans notre pays..

N’étant ni de droite ni de gauche, je n’avais pas d’illusions sur ce ue serait 2012-2017.. mais je ne me doutais pas que nous allions tomber si bas tout de même !

Mais à l’entendre ce n’est pas vraiment de ses faute, ce sont les circonstances, les aléas etc etc… Non monsieur le Président,  gouverner c’est prévoir !

Autre sujet peignant dans ce livre, il utilise rarement le mot « peuple » mais plutôt « opinion publique », beaucoup plus vague, moins fort, comme si nous n’étions qu’un chiffre dans les sondages de l’éternel candidat!

Et c’est en fait le cas puisqu’à peine élu il envisage déjà sa candidature pour 2017…comme si la durée de sa présidence n’était pas le plus important à ses yeux…choquant pour le moins de lire cela de la part du chef de l’état français. . Tout comme sa manière de s’exprimer lors de ses confidences aux deux journalistes. « …On pourrait dire que…On a quand même fait ça. . » et j’en passe! Il se trouve toutes les excuses possibles pour ne pas admettre ses propres erreur ou celles de ses poches collaborateurs ! Inouï,  il trouve même des excuses sur certains sujets à son prédécesseur qu’il a pourtant « largement egratigne » durant sa campagne sur ces mêmes sujets!

Une girouette à géométrie variable ? Probablement oui. ..et malheureusement pour la France. ..

Un moment d’émotion cependant,  calculé sciemment de sa part ou non, je ne sais, mais qui reste touchant malgré tout,c’est sa réaction après les attentats du 13 novembre 2015, et la manière dont il en parle… certes, ses propres enfants auraient fort bien pu être frappes et il en a immédiatement conscience,  mais il semble tout à coup avoir surtout compris la gravité de la situation du pays face à la folie meurtrière de djihadistes fanatises. .

Seule prise de conscience probable de sa responsabilité face au désastre. .. l’accusation de la part d’un des meurtriers »..c’est la faute de votre gouvernement,  de Hollande qui a envoyé des.. » on devine la suite, concernant le conflit en Syrie ..surtout, mais peut être aussi ailleurs,  puisque que ce va t’en guerre ne mesure pas les conséquences gravissimes de ses prises de décisions militaires avant d’agir,  pour preuve à peine les attentats furent ils commis qu’il décidait de frapper de nouveau en Syrie, ahurissant!

De quel droit d’ailleurs  cette ingérence au sein d’un pays, n’y a t’il pas d’autres pays dits « amis » comme l’Arabie saoudite par exemple ou le pouvoir exécute froidement des civils pour des faits qui, à nous occidentaux, semblent normaux au nom de la liberté des droits de l’homme,  mais la non, pas d’interventions militaires…pire il va rencontrer ce même pouvoir pour des échanges cordiaux tout en faisant mine d’ignorer les exécutions sommaires commises ou prévues durant son passage…alors qu’en Syrie pour des raisons politiques, geo stratégiques et financières pas de problèmes …On se permet tout et n’importe oui afin de faire sauter le président Hassad, qui n’est certes pas un saint, mais aucun chef d’état ne l’est,  mais dont le peuple ne souhaite même pas le départ, au vu des chaos engendrés dans d’autres pays où les occidentaux sont intervenus. .Lybie, Irak Afghanistan etc…

On est dans le camp des gentils gendarmes de l’OTAN de l’oncle Sam,  face au vilain tyran Hassad et à Poutine … On felicite Al Nosra qui fait du bon boulot (n’est ce pas monsieur Fabius…quelle honte!) et on récupère en Europe de pauvres gens qui fuient leur pays ( mais malheureusement pas qu’eux puisqu’aucun contrôle n’a été réalisé lors des arrivées massives de migrants de tous horizons et que les autorités admettent du bout des lèvres aujourd’hui que des djihadistes ont sûrement pénétré le sol européen en se mêlant au flot humain des réfugiés et migrants (parmi lesquelles des soudanais, irakiens, et autres populations qui d’un seul coup alors qu’ils sont en guerre depuis très longtemps veulent venir se mettre  l’abri chez nous,  leurs oppresseurs !) J’avoue être très surprise par cela,  car ils ne vont pas chercher secours vers d’autres continents ou états,  non non, tous en Europe bizarrement ! Mais ceci est un autre débat. .quoique. ..!

Pour conclure car je ne vais pas commenter tous les passages de ce livre édifiant qui mérite vraiment d’être lu,  je vous suggère celui-ci a titre thérapeutique !

En effet si monsieur Hollande n’est vraiment pas à la hauteur presidentielle,  il est un formidable somnifère à consommer sans modération ! Cela vous étonne t’il? …😎

Catégories :Livres